Quelles sont les erreurs les plus courantes sur la carte des vins ?

1 - Appellations mal placées

C'est définitivement l'erreur la plus courante, c'est à dire positionner une appellation dans une mauvaise région (ex : Bergerac  en Bordelais...). Même si ces erreurs ne sont pas rédhibitoires, elles soulignent un manque de connaissance, de 

professionnalisme et certains clients initiés pourraient perdre confiance en vous. 

2 - Des millésimes erronés 

C'est une erreur quotidienne dans la restauration : le millésime proposé n'est pas celui disponible. Il faut impérativement mettre à jour sa carte régulièrement pour éviter ce genre d'erreur qui peut devenir un problème si votre client est un amateur qui recherche un millésime en particulier ou encore si le millésime que vous proposez est trop jeune et ne s'accordera pas avec les plats commandés. 

3 - L'absence de millésime

La pire erreur du restaurateur laxiste ! La notion de millésime est absolument essentielle dans le vin puisqu'elle représente le travaille acharné d'une année entière pour un chaque vigneron, cela reflète les conditions climatiques et le style de chaque cuvée. Pour garantir le meilleur à votre clientèle, Chapitre Vin suit les millésimes et ne sélectionne que ce qu'il y a de meilleur !

Restaurant Bar

"Evitez toutes ces erreurs qui nuisent à  la réputation de votre restaurant en laissant Chapitre Vin prendre soin de votre carte des vins. " 

Charles 

4 - Absence du nom du producteur 

Je vous invite à vous rendre dans un café proche, et gardez l'oeil...le Sancerre ou le Pomerol où ne sont mentionnés ni le millésime ni le nom du domaine...est un classique que l'on croise tous les jours.

Ne pensez pas que cela ne s'adresse qu'aux 

petites structures, nombre de grosses brasseries ne prennent ni la peine ni le temps d'indiquer le nom du domaine. Or, même un néophyte sait à quel point la différence est drastique entre un producteur pointilleux et un autre laxiste. Nous sommes fiers de nos vignerons et c'est leurs noms qui fait la différence sur la carte !

5 - Une carte lisible

Je croise très souvent des cartes sans la moindre cohérence et c'est encore une grave erreur. Votre clientèle a besoin de rigueur et d'ordre lorsqu'elle ouvre votre carte pour pouvoir s'y retrouver. Les cartes peuvent être classées par couleur, région, prix croissant et millésimes mais le plus souvent les sommeliers préfèrent les classer par géographie dans le cas de cartes denses.

La carte est aussi un outil marketing, elle doit donner envie au client de s'y aventurer. Chapitre Vin travaille beaucoup le graphisme et la cohérence du design en fonction de votre concept de restaurant. 

6 - Des tarifs trop élevés

Au delà d'un certain coefficient multiplicateur, 4 par exemple, le tarif est trop élevé si votre localisation ou votre standing ne le justifie pas (différent en station de ski). Trop souvent, le restaurateur multiplie par 4 voire 6 le prix de ses vins par rapport au prix d'achat. Cette croyance que le vin doit être la principale source de profit peut rapidement devenir un grosse erreur si le service est loin d'être irréprochable, si le conseil est inexistant. En effet, la table de quatre s'arrêtera à une seule bouteille quand elle en aurait prix au moins 2 si le vin était mieux sélectionné et au bon prix. Voilà pourquoi une expertise et un placement prix rigoureux est indispensable pour bossette vos ventes de vins. 

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Instagram

© 2020 par Chapitre Vin